En ce moment

Titre

Artiste

Background
Les plats typiques de Bali ?

Nasi goreng (riz frit) : Un plat populaire à base de riz frit avec des légumes, de la viande ou des fruits de mer.

Mie goreng (nouilles frites) : Similaire au nasi goreng, mais avec des nouilles à la place du riz.

Satay (brochettes de viande grillées) : Brochettes de poulet, de bœuf ou de porc marinées et grillées, servies avec une sauce aux cacahuètes.

Babi guling (cochon de lait rôti) : Un plat festif balinais à base de cochon de lait farci d’épices et rôti à la broche.

Bebek betutu (canard cuit à la vapeur) : Un plat traditionnel balinais à base de canard farci d’épices et cuit à la vapeur dans des feuilles de bananier.

Lawar (salade de légumes et de viande hachée) : Une salade épicée à base de légumes verts, de viande hachée, de noix de coco râpée et d’épices.

Quelle est la meilleure période pour visiter Bali ?

Saison sèche (mai à septembre) : C’est la période idéale pour visiter Bali, avec des journées ensoleillées, peu de pluie et des températures agréables (25-30°C). Les mois de juillet et août sont les plus fréquentés.

Saison des pluies (octobre à avril) : Les averses sont plus fréquentes, mais elles sont généralement courtes et intenses. Les températures restent élevées (28-32°C) et il y a moins de touristes. Si vous voyagez pendant cette période, prévoyez des activités d’intérieur et des vêtements imperméables.

Visas, comment faire ?

Les ressortissants français ont besoin d’un visa pour se rendre à Bali, même pour un séjour de moins de 30 jours.

Deux options s’offrent à vous :

Visa à l’arrivée (VOA)

Payant (environ 35 Euros – 500.000 Rp).

Délivré à votre arrivée en Indonésie.

Valable 30 jours.

Conditions: Avoir un passeport valable au moins 6 mois après la date de départ prévue.

Posséder un billet d’avion aller-retour ou de continuation vers une autre destination.

E-Visa

Payant (environ 35 Euros – 500.000 Rp). Délivré en ligne avant votre départ.

Valable 30 ou 60 jours.

Avantages: Evite la file d’attente à l’aéroport.

Permet de rester jusqu’à 60 jours.

Conditions: Les mêmes que pour le VOA. Avoir une adresse email valide.
Payer par carte bancaire. Lien officiel pour la demande d’e-Visa :

https://evisa.imigrasi.go.id

Conseils:

Commencez vos démarches de visa au moins 30 jours avant votre départ.

Assurez vous que votre passeport est en bon état et valable 6 mois après votre départ.

Conservez une copie de votre confirmation de visa avec vous pendant votre voyage.

(Les enfants sont également soumis au visa et à son prix)


Déclaration de Douane, comment la faire ?

Déclaration de douane pour entrer à Bali : mode d’emploi simplifié.
Pour entrer à Bali, vous devez effectuer une déclaration de douane.

Voici les deux options possibles :

DÉCLARATION EN LIGNE (RECOMMANDÉE) :

Quand ? Au plus tard 3 jours avant votre arrivée en Indonésie.

Comment ? Rendez-vous sur le site officiel :  https://ecd.beacukai.go.id/

Remplissez le formulaire en ligne.
Vous recevrez un QR code à présenter à votre arrivée.

Avantages : Gain de temps à l’aéroport, procédure simplifiée.

DÉCLARATION SUR PLACE :

Quand ? À votre arrivée à l’aéroport de Bali.

Comment ? Remplissez le formulaire via des ordinateurs mis à disposition, juste après les tapis de bagages à votre arrivée.

Inconvénients : Possible attente, risque d’erreur lors du remplissage.

Informations importantes :
Visa : Pour un séjour touristique de moins de 30 jours, le visa s’obtient à l’arrivée (« Visa on Arrival »).
Taxe touristique : Depuis le 14 février 2024, une taxe de 150 000 IDR (environ 9 euros) sera appliquée à tous les voyageurs arrivant à Bali. Articles autorisés : Vous pouvez importer jusqu’à 1 litre d’alcool, 200 cigarettes, 50 cigares ou 100 g de tabac.

Conseils : Privilégiez la déclaration en ligne pour gagner du temps et éviter les files d’attente. Préparez les informations nécessaires à l’avance (numéro de passeport, numéro de vol, etc.).
Vérifiez les dernières réglementations en vigueur auprès des autorités indonésiennes ou de votre agence de voyage.
En suivant ces étapes simples, votre arrivée à Bali se déroulera sans encombre !

Les applications de taxis ?

À Bali, se déplacer en taxi ou VTC est facilité par plusieurs applications mobiles populaires :

Grab: Leader du marché, Grab propose une variété de services :

GrabCar: Voiture avec chauffeur, idéal pour les trajets plus longs ou en groupe.

GrabBike: Moto-taxi, pratique pour se faufiler dans le trafic et économique.

GrabFood: Livraison de repas depuis de nombreux restaurants.

Gojek: Principal concurrent de Grab, Gojek offre des services similaires :

GoCar: Voiture avec chauffeur.

GoRide: Moto-taxi.

GoFood: Livraison de repas.

Bluebird: Compagnie de taxis traditionnelle, Bluebird
propose son application « My Blue Bird » pour commander un taxi officiel, réputé pour sa fiabilité et ses tarifs transparents.

Conseils d’utilisation :

Téléchargez les applications à l’avance: Installez Grab, Gojek et My Blue Bird avant votre arrivée à Bali pour gagner du temps.

Activez la localisation: Autorisez les applications à accéder à votre position GPS pour faciliter la prise en charge.

Choisissez le service adapté: Optez pour GrabCar ou GoCar pour plus de confort, GrabBike ou GoRide pour plus de rapidité et d’économie, ou Bluebird pour un taxi traditionnel.

Vérifiez le prix estimé: Les applications affichent généralement une estimation du coût du trajet avant de le réserver.

Payez en espèces ou par carte: La plupart des applications acceptent les paiements en espèces ou par carte de crédit.

Le petit pourboire à la fin d’une course est vivement recommandé.

Notez votre chauffeur:

Après le trajet, laissez une note et un commentaire pour aider les autres utilisateurs.


Bon à savoir :

Grab et Gojek sont plus populaires: Ces applications sont largement utilisées à Bali et offrent un vaste réseau de chauffeurs.

Les 3 applications sont fiables : Les taxis Bluebird sont réputés pour leur professionnalisme et leur sécurité (un peu + cher)

Évitez les taxis non officiels: Privilégiez les taxis officiels ou les VTC réservés via les applications pour éviter les arnaques.

En utilisant ces applications, vous pourrez vous déplacer facilement et en toute sécurité sur l’île des Dieux.

La téléphonie à Bali ?

Obtenir une carte SIM à Bali : mode d’emploi simple et efficace.

Pour rester connecté pendant votre séjour à Bali, l’achat d’une carte SIM locale est la solution idéale.

Voici comment procéder : Où acheter ?

Aéroport de Ngurah Rai : Plusieurs stands des principaux opérateurs
(Telkomsel, XL Axiata, Indosat Ooredoo) vous attendent dès votre arrivée.
C’est pratique, mais les prix peuvent être légèrement plus élevés

Magasins officiels des opérateurs : Vous les trouverez dans les centres commerciaux et les zones touristiques.
Ils offrent un service personnalisé et un plus grand choix de forfaits.

Petites boutiques locales : Elles sont présentes partout, même dans les zones moins touristiques.
Les prix peuvent être plus intéressants, mais assurez-vous qu’elles proposent des cartes SIM pour touristes..

Quel opérateur choisir ?


Telkomsel : Leader du marché, il offre la meilleure couverture réseau, même dans les zones reculées.

XL Axiata : Bon rapport qualité-prix, avec une bonne couverture dans les zones urbaines et touristiques.

Indosat Ooredoo : Couverture correcte, avec des forfaits intéressants pour les gros consommateurs de données.

Combien ça coûte ?


Carte SIM : Comptez entre 10 000 et 50 000 IDR (0,60€ à 3€) selon l’opérateur et le type de carte.

Forfaits data : Les prix varient en fonction de la quantité de données et de la durée de validité.
Comptez entre 50 000 et 300 000 IDR (3€ à 18€) pour un forfait d’un mois avec une quantité de données confortable.

Souvent les CARTE SIM & Forfait sont en pack.

Comment faire ? Documents nécessaires : Passeport.

Activation : L’opérateur activera généralement la carte SIM pour vous.
Assurez-vous qu’elle fonctionne avant de quitter le magasin.

Recharge : Vous pourrez recharger votre crédit dans les magasins de l’opérateur, les petites boutiques, ou via des applications mobiles.

Conseils : Préparez votre téléphone : Assurez-vous qu’il est désimlocké pour pouvoir utiliser une carte SIM étrangère.

Choisissez un forfait adapté : Estimez votre consommation de données pour choisir le forfait qui vous convient.

En suivant ces conseils, vous pourrez rester connecté à Bali sans vous ruiner !

En ce moment

Titre

Artiste

Background